Skip to content

La fin du bulletin des versements est décidée

Qu’est-ce que vous cherchez ?

22. mars 2021
Introduire les dons numériques dès maintenant
qr facture

Le 30 septembre 2022, PostFinance enterre le bulletin de versement. Les œuvres de bienfaisance ont encore 18 mois pour la transition.

Jusqu’à présent, les bulletins de versement étaient encore acceptés pour une durée indéterminée. Plusieurs associations ou fondations s’en réjouissaient. Cela signifiait qu’il leur restait un certain temps avant de devoir introduire la QR-facture. Toutefois, la date d’expiration du bulletin de versement est maintenant fixée : PostFinance retire le bulletin de versement rouge et le bulletin BVR orange du marché le 30 septembre 2022. De ce fait, même ceux qui ne se sont pas encore penchés sur la question doivent maintenant agir.

Introduire la QR-facture ou eBill

Si vous créez vos factures avec un logiciel, les opérations financières – et en particulier la comptabilité créanciers et débiteurs – doivent être adaptées. Il est donc temps de contacter vos banques et vos partenaires logiciels. Une fois l’infrastructure adaptée, il devrait être simple de dresser la liste des factures et des appels aux dons et de traiter les paiements ou les dons entrants. En fonction du pas que vous souhaitez franchir vers l’avenir numérique, vous pouvez opter pour la QR-facture ou pour eBill pour remplacer le bulletin de versement. Selon les besoins, il est également possible de combiner la QR-facture et eBill.

Source: SIX

La QR-facture et eBill promettent les avantages suivants :

  • Vous créez vos factures de manière plus efficace, ce qui soulage l’administration.
  • La comparaison des paiements entrants avec les factures créées ou avec les appels aux dons envoyés demande moins de travail manuel. Cela simplifie le traitement des paiements entrants.
  • Le transfert électronique des données permet d’éviter les erreurs.
  • Il devient inutile de commander des bulletins de versement pré-imprimés.
  • La consommation de papier diminue, voire disparaît complètement dans l’idéal.

La nouvelle formule magique : «Swiss QR-Code»

La QR-facture, qui succède directement au bulletin de versement, ressemble à ce dernier. Elle est composée d’une partie réservée au paiement et d’un accusé de réception. Au milieu de la partie réservée au paiement se trouve le cœur de la QR-facture, le QR-code. Celui-ci comporte toutes les informations disponibles sur la facture sous forme de texte.

Quiconque reçoit une QR-facture peut la régler en toute facilité par voie numérique. Les établissements financiers ont adapté leurs solutions de m-banking et d’e-banking en conséquence. Désormais, il suffit de scanner le QR-code pour payer une facture ou effectuer un don. Ainsi, plus besoin de saisir les numéros de référence et de remplir les coordonnées bancaires du bénéficiaire.

Le bulletin de versement se transforme en QR-facture:

Source: SIX

Autres avantages de la facturation avec QR-facture:

  • Le système de facturation établit désormais directement la QR-facture avec section paiement. Un processus simple et rapide, qui fonctionne tant en francs suisses qu’en euros.
  • Plus besoin de signer une convention BVR ou BVRB avec PostFinance ou une banque.
  • Possibilité de reprendre telle quelle une référence BVR et de l’utiliser comme référence QR en association avec un QR-IBAN.
  • Possibilité de saisir la référence utilisée à l’international. Cette référence, conforme à la norme ISO 11649, est intitulée «Structured Creditor Reference», ou simplement SCOR. Elle vient remplacer la référence BVR utilisée exclusivement en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein.

QR-code dans les envois de masse, sur les affiches et les annonces

Dans le cas d’un envoi de masse non adressé avec QR-facture, les champs de montant et de coordonnées de l’émetteur peuvent être laissés vides. Les donateurs et donatrices peuvent saisir eux-mêmes le montant de leur don via leur plateforme d’e-banking ou de m-banking. Le système complète alors automatiquement les coordonnées du compte et de la personne. Pour le motif de versement, il existe deux possibilités: soit le champ de motif est déjà rempli dans la QR-facture. Soit les donateurs le remplissent eux-mêmes en ligne.

Les organisations qui collectent des dons peuvent utiliser le QR-code suisse non seulement comme substitut au bulletin de versement dans leurs appels aux dons, mais elles peuvent également l’insérer sur une affiche ou une annonce. Quiconque souhaite effectuer un don immédiatement peut scanner le QR-code directement via son application de m-banking sur son téléphone mobile.

eBill – La facture numérique pour la Suisse

La facture numérique eBill va encore plus loin que la QR-facture. Elle permet d’effectuer des paiements numérisés de bout en bout. Les émetteurs de factures envoient leurs factures directement et en toute sécurité à l’e-banking et au m-banking de leurs donateurs, parrains, membres, bienfaiteurs ou clients. Ces derniers vérifient toutes les données en ligne et peuvent valider le paiement d’un simple clic.

Avantages d’eBill:

  • La facturation, l’envoi et le paiement sont entièrement numérisés et traités de manière automatisée, sans impression papier. Système efficace, pratique et innovant.
  • Meilleures ponctualité et fiabilité de paiement.
  • eBill répond aux besoins des groupes de référence tournés vers le numérique.

Les versements effectués au guichet postal et les ordres de paiement à la banque seront toujours possibles, mais avec des restrictions

Les versements effectués au guichet postal et les ordres de paiement à la banque seront toujours possibles, mais avec des restrictions
Mais que proposer aux personnes qui ne sont pas actives sur les plateformes numériques? Les mêmes solutions qu’auparavant: il leur suffira de glisser la QR-facture dans une enveloppe et de l’envoyer à leur banque par ordre de paiement. Ou d’effectuer un versement directement au guichet postal. Néanmoins, ces deux options sont assorties d’une importante restriction: le motif de versement ne peut plus être saisi à la main. Pour les dons affectés à un motif particulier, les donateurs doivent utiliser des QR-factures dans lesquelles le champ de motif est prérempli.

Avec la QR-facture et l’eBill, la Suisse numérise son trafic de paiements. Elle tient ainsi compte des exigences accrues au niveau international en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. C’est aussi la raison pour laquelle les dons anonymes ne sont plus acceptés par les institutions financières.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur:
www.einfach-zahlen.ch/fr/home/issuer.html
www.paymentstandards.ch pour les entreprises qui utilisent des solutions matérielles et logicielles pour leur trafic de paiements.